CHAPITRE 2- L’Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l’absolutisme

Chapitre 2 : L’Europe des Lumières

Connaissances :

Je sais définir les mots suivants

Lumières raison □ Censure opinion publique despote éclairé □ Constitution

République □ caricature □ Etats généraux □ cahiers de doléances

Je connais :

les valeurs des philosophes des Lumières

Des dates importantes dans ce chapitre :

-1751-1772 : parution de L’Encyclopédie  – 1776-1783 : Indépendance américaine

-1789 : écriture des cahiers de doléances et réunion des Etats généraux.

Compétences évaluées:

Analyser et comprendre des documents ( article d’un philosophe, texte politique, caricature, cahier de doléances…)

Coopérer et mutualiser

Construire une hypothèse d’interprétation sur un fait historique.

Situer dans le temps des évènements historiques

Réflexion

Je sais expliquer :

le parcours d’un philosophe des Lumières (dates, idées, textes importants…)

comment les idées des Lumières circulent : salons, cafés littéraires, Encyclopédie…

ce qu’est un despote éclairé (exemple de Catherine de Russie et Frédéric II de Prusse)

comment ces valeurs ont abouti à une profonde transformation politique de la France et

de l’Europe (influence de l’indépendance américaine)

comment les idées des Lumières remettent en cause la monarchie absolue (critique de la société d’ordres…)

I) Quelles sont les grandes idées des Lumières au XVIIIe siècle ?

A- Voltaire un philosophe des Lumières

carte page 44 et page 48-49

Qui est Voltaire : dates, préciser le régime politique en France à cette époque, quelques –une de ses œuvres, ses voyages, quels sont les personnages qui ont lui ont accordé leurs protections.

Correction :

Voltaire = un pseudonyme car son véritable nom est François-Marie de Arouet => Pourquoi avoir besoin d’un pseudonyme ?

Voltaire a vécu 84 ans entre 1694-1778 => Monarchie absolue en France : Louis XV : 1710-1774

Philosophe écrivain français : Zadig, Candide, Traité sur la tolérance, a participé au Dictionnaire philosophique

Il a fait de nombreux voyage en Europe : Prusse, Angleterre, Suisse…

Il lutte pour la tolérance et combat les injustices de la société d’ordres, il est embastillé à deux reprises pour ses idées, c’est la raison pour laquelle il s’installe à Ferney, près de la frontière Suisse.

Il a bénéficié de la protection de : Frédéric II de Prusse, Madame du Châtelet.

Travail d’équipe :

Affaire Calas

1) L’affaire se déroule entre 1761 et 1765.

2) Voltaire s’y intéresse car il est persuadé que Jean Calas a été condamné à tord / injustement parce qu’il était protestant

3) Il n’y avait pas de preuve contre Calas, et pas de liberté religieuse.

Kant :

La grande idée de l’auteur : « sortir l’humanité de l’ignorance et lui apprendre la raison. »

Groupe 1 :

4) Voltaire remet en cause l’inégalité des hommes.

5) C’est l’Angleterre qui est « parvenue à régler le pouvoir des rois » partagé avec la « Chambre des Lords et des des Communes » => monarchie parlementaire.

6) Il critique la monarchie absolue.

Bilan :

En politique, Voltaire critique la monarchie absolue et est pour une monarchie parlementaire. Il critique l’inégalité dans la société. Voltaire souhaite une justice plus juste. Il veut plus de tolérance religieuse.

Groupe 2 :

Auteur et nature du doc Ce qui est critiqué Ce qui est défendu
Doc 2 Montesquieu, 1748 Monarchie absolue Séparation des pouvoirs
Doc 3 Rousseau, 1762 l’esclavage La liberté

Au XVIIIe siècle, des penseurs comme Voltaire, Kant,… contestent la monarchie absolue, les inégalités, l’intolérance religieuse ; ils réclament plus de liberté, de tolérance, d’égalité et de justice dans la société. Ce sont des philosophes qui souhaitent que l’homme accède au bonheur en utilisant la raison. Avec des savants comme Lavoisier qui fondent leurs recherches sur l’expérience ils forment les Lumières, ce mouvement se développe dans toute l’Europe.

philosophe : une personne qui cherche à comprendre le monde par la raison.

Lumières : courant de pensée artistique, philosophique et scientifique qui cherche le progrès au XVIII ème.

Raison : faculté de connaître et de bien juger

B- Comment les idées circulent-elles  au XVIIIe s?

Les idées circulent avec des voyageurs comme Voltaire ou avec des colporteurs

1) Qui sont les auteurs de l’Encyclopédie ?

Les auteurs de l’Encyclopédie sont Denis Diderot, Jean d’Alembert et plus de 200 auteurs.

2) Quand a t-elle été éditée ?

Elle a été éditée de 1751 à 1772.

3) Quels sont ses objectifs ?

Elle a été écrite pour rassembler toutes les connaissances et les diffuser pour instruire les hommes.

4) Relever des sujets abordés dans l’Encyclopédie

Des articles sur les sciences, la politique, les progrès techniques, l’artisanat, les arts, la philosophie.

5) Il y a une explication à cette parution aussi longue. Pourquoi d’après vous ?

Les articles critiquent la monarchie absolue donc le roi Louis XV a censuré l’Encyclopédie.

6) Quels sont les autres moyens de faire circuler les idées des Lumières ? (docs 1 et 3 page 46-47)

Ils discutent dans des salons et cafés parisiens.

Dans les pièces de théâtre, on critique aussi la société d’ordre et ses privilégiés.

Malgré la censure, ces idées se diffusent grâce au théâtre, aux voyages et à l’Encyclopédie publiée au milieu du XVIIIe siècle, qui rassemble les connaissances et les idées de l’époque pour les transmettre sans préjugés. Penseurs et savants se retrouvaient également dans des salons et des cafés littéraires. Tout cela donne  naissance à l’opinion publique.

Salon : au XVIII, lieu de réunion tenu par une femme de la haute société où les élites cultivées se retrouvent pour échanger des idées et en débattre

Censure : contrôle et interdiction d’une publication

Opinion publique : ensemble des idées et avis partagés par la majorité de la population.

II) L’aspiration au changement

Elle peut prendre bien des formes

 

A-   Pourquoi peut-on dire que Frédéric II de Prusse est un despote éclairé ?

1) Comment Frédéric II de Prusse réforme- t- il son royaume?

Il modernise son royaume : il va améliorer l’agriculture ; il est pour instruire son peuple ; il est contre la torture (réforme de la justice) ; il est pour une certaine liberté.

2) Montrer :

– qu’il s’intéresse aux Lumières.

Il parle français et accueille des philosophes dans son palais

– Mais qu’il ne remet pas en cause l’absolutisme ?

Il renforce l’étendue de son royaume par des conquêtes.

Certains monarques comme Frédéric de Prusse et Catherine II de Russie  séduits par les idées des Lumières mettent en place des réformes sociales, religieuses et économiques, mais ces despotes éclairés renforcent malgré tout leur pouvoir absolu.

Despote éclairé : roi qui gouverne en s’inspirant  de certaines idées des Lumières

B- Quelle est l’influence des Lumières sur la guerre d’indépendance américaine ?

 la guerre d’indépendance américaine questions

corrige-questions-independance-us

Au XVIIIe s, l’Angleterre est un modèle politique pour tous ceux qui contestent la monarchie absolue, elle va pourtant entrer  en guerre contre ses 13 colonies américaines qui vont signer en 1776 « la déclaration d’indépendance des Etats-Unis» s’inspirant des grands principes défendus par les philosophes des Lumières.

En 1787 au terme de la guerre, les Etats-Unis  vont se doter d’une constitution (avec séparation des pouvoirs-voir le tableau-)  créant une République. C’est un modèle pour  de nombreux européens qui souhaitent limiter la monarchie absolue et renforcer les libertés.

Constitution : c’est un texte qui définit les droits des citoyens, la forme du gouvernement et l’organisation du pouvoir.

République : Façon de gouverner qui donne le pouvoir aux citoyens



III) Comment les idées des Lumières remettent-elles en cause la monarchie absolue en France ?

  1. Une société inégalitaire, divisée en trois ordres.

Caricature anonyme des trois ordres de l'Ancien Régime

Caricature anonyme des trois ordres de l’Ancien Régime

Caricature anonyme de la Société d'ordre, 1789

Caricature anonyme de la Société d’ordre, 1789

=> caricare en latin : « charge » : c’est une représentation illustrée d’une personne ou d’une situation destinée à ridiculiser ou à choquer.

1) On peut voir trois personnages. L’un d’entre eux a le dos courbé car il porte deux autres personnes sur son dos.

– Le vieil homme semble être un paysan. Il porte une houe dans la main droite et des sabots ; des vêtements déchirés. Dans la poche on voit des bouts de papiers sur lesquels sont écrits les différents impôts qu’il doit payer.

– Les deux autres sont droits et fiers. L’un porte un chapeau de plume, une perruque, une collerette, une médaille, une épée « rouge de sang » : il appartient à la noblesse.

– le membre du clergé a une croix autour du cou ; dans la poche de son habit religieux il a des « titres » : abbé de…

– des lièvres mangent des choux, les perdrix, des graines.

Légende : Ah, il faut espérer que ce jeu là finira bientôt.

2) Les impôts pèsent sur le paysan qui espère que les impôts diminuent ou qu’ils soient plus traités de façon égale dans la société.

3) Le paysan aimerait être soutenu. Ce sont les idées du Tiers-Etat.

4) On nous apprend que le Tiers-Etat n’a aucun pouvoir par rapport aux autres ordres.

=> La caricature est un art très ancien qui devient au XVIe siècle une arme de combat politique et participe à la formation de l’opinion publique.

Doc 4 page 47

Nature ? Auteur ? Date du doc ?

De quoi est-il question dans ce doc ?

Quelle prise de conscience l’auteur veut-il provoquer ?

C’est une brochure, un pamphlet écrit par l’abbé Sieyès en 1789. Il est question du Tiers-Etat. Il veut faire réagir la société à l’égard du Tiers-Etat pour qu’il devienne un ordre.

A la fin des années 1780, la société française est divisée en trois ordres :

– Le Tiers État paie des impôts et ne participe pas à la vie politique.

– La noblesse et le clergé sont des ordres privilégiés car ils ne paient pas d’impôt.

Sous l’influence des Lumières cette division est remise en cause.

B- Une impossible réforme financière

cahiers-de-doleances-4e-angouleme

cahiers-de-doleances-4e-evreux

correction-cahiers-de-doleances

corrige-4e-cahier-de-doleances-angouleme

Archives de cahiers de doléances

Archives de cahiers de doléances

A la crise sociale et politique s’ajoute une crise économique. Celle-ci est liée aux dettes dues à la participation de la France à la guerre d’indépendance américaine.

Pour résoudre cette crise, Louis XVI convoque les Etats Généraux en 1789. Chaque ordre rédige des cahiers de doléances dans lesquelles on retrouve l’influence des Lumières.

Etats Généraux : Assemblée de députés de chacun des trois ordres.

Aide pour réviser : Carte mentale sur les Lumières, Hatier 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :