Chapitre 2 Le monde de l’islam

Thème 1 Histoire

Chapitre 2 : De la naissance de l’islam à la prise de Bagdad par les Mongols : pouvoirs, société, cultures.

Connaissances :

Je sais définir les mots suivants

calife □ dynastie □ Hégire □ prophète □ islam □ mosquée □ madrasas □ souks □ hammam

Je connais :

les principaux repères du chapitre :

622 : Hégire et début de l’ère musulmane

– la carte de l’expansion musulmane

les lieux et personnages importants du chapitre : le calife Haroun al Rachid, Damas, Bagdad, La Mecque…

Méthode :

Je sais analyser et comprendre un document : une source (artistique, archéologique…), un texte d’historien

Je sais construire des hypothèses. Vérifier une source.

Je sais pratiquer différents langages : compléter un schéma des facteurs de la conquête, lire une carte, argumenter.

Je sais me repérer dans l’espace et dans le temps (sur une carte et une frise chronologique)

Réflexion

Je sais expliquer :

les pouvoirs du calife à la tête de l’Empire musulman

les différentes fonctions de la ville musulmane

l’importance d’une mosquée dans la ville musulmane

ce qu’est un empire : l’affirmation d’un pouvoir central, une autorité s’exerçant sur des peuples et des territoires divers, ce qui entraîne une tension entre des facteurs d’unité et des facteurs d’éclatement

que le lien entre pouvoir et religion est fort dans le monde médiéval.

 

Comment naît et se développe le monde de l’islam entre le VIIe et le XIIIe siècle ?

I – Le monde de l’islam du VIIe au XIIIème siècles.

766 : naissance de Haroun al-Rachid, fils du calife al Madhi et d’une esclave.

786 : Haroun al-Rachid devient calife de l’empire Abbasside.

– Dans son empire, il fonde une bibliothèque princière à Bagdad, sa capitale. Il y rassemble des scientifiques, protège les intellectuels.

– Avec ses voisins :

797-801 : il échange plusieurs ambassades avec Charlemagne.

791-809 : il part en guerre contre l’Empire byzantin.

807 : son armée occupe la province byzantine de Chypre ; il impose un tribut aux Byzantins.

809 : il meurt pendant une expédition militaire.

1- Qui est Haroun al- Rachid? (Fonction? Date ? Dynastie? Capitale ?)

C’est le calife de l’empire abbasside (dynastie). Il est né en 766 et mort en 809, soit 43 ans. Sa capitale est Bagdad.

Calife : Successeur de Mahomet / Mohammed. Chef religieux, politique et militaire de l’Empire musulman.

2- Quelles relations Haroun al- Rachid entretient-il avec l’empire byzantin et les Carolingiens?

Il échange des ambassades avec Charlemagne. Il fait la guerre aux Byzantins.

3- Relever des différences entre les empereurs carolingiens, byzantins et Haroun al- Rachid

croyance religieuse différente : christianisme / islam

– situation géographique différente : l’empire musulman se situe surtout en Asie.

– l’empereur a une fonction politique et militaire. Le pape et le patriarche sont les chefs du pouvoir spirituel / le calife est un chef politique et religieux.

dynastie : succession de dirigeants d’une même famille.

Empire : territoires non délimités par des frontières, réunissant des peuples, sous une autorité unique, l’empereur, dont la volonté est d’étendre son territoire par des conquêtes

Le calife en tant que chef militaire fait des conquêtes.

fond-de-carte-expansion-musulmanecarte-completee-les-conquetes-arabes

Comment expliquer ces conquêtes ?

Facteurs internes et externes des conquêtes arabo-musulmanes.

Schéma à compléter des facteurs de la conquête

Corrigé du schéma des facteurs de la conquête

Autre raison : Pour les peuples nomades et les populations des villes alors polythéistes, l’islam est un modèle religieux plus simple à comprendre que la religion chrétienne alors troublée par des querelles religieuses.

II. L’organisation de l’empire arabo-musulman

A. Les origines du premier Etat musulman

Activité 2 Des origines à la gestion de l’empire

1°) D’après la carte que vous avez complété, où naît la religion de l’islam ?

L’islam naît en Arabie, à la Mecque.

2°) D’après la biographie page 36 et le document 1 ci-dessous, expliquez en quelques lignes qui est le personnage à l’origine de l’État musulman et quelles sont les conséquences de cette « Révélation ».

Leçon :

La religion de l’islam naît en Arabie. Ce territoire aride est essentiellement peuplé d’éleveurs nomades et de communautés sédentaires dans les oasis. Les Arabes sont polythéistes et ont pour lieu saint La Mecque. Des populations juives et chrétiennes vivent aussi en Arabie.

Selon la tradition religieuse musulmane,en 610, un marchand caravanier du nom de Mohammed ou Mahomet – (570-632) a une « révélation » ; l’ange Gabriel lui aurait annoncé qu’Allah = Dieu l’a choisi pour être son prophète : celui qui est chargé de transmettre ses paroles. Mohammed prêche alors une nouvelle religion monothéiste : l’islam = soumission à Allah.

Il prêche à La Mecque, mais il doit fuir la ville en 622 pour se réfugier à Yathrib rebaptisée Médine : la ville du prophète. Ce départ de 622 porte le nom d’Hégire. C’est une date importante puisqu’elle marque le début du calendrier musulman.

Mohammed fonde alors la première communauté musulmane. En 630, à la tête d’une armée, il s’empare de la Mecque,convertit les Arabes à l’Islam et interdit le polythéisme.

Il fonde le premier État musulman. Mohammed est à la fois un chef militaire, politique et religieux.

B) La conquête de l’empire et ses suites

Mohammed meurt en 632. Qui doit lui succéder ?

Certains musulmans pensent que son successeur doit être un membre de sa famille : les Chiites.

D’autres pensent qu’il faut prendre le musulman qui respecte au mieux ce qui a été recommandé par Mohammed et mis par écrit dans des textes sacrés : le Coran, les Hadiths et la Sunna : les Sunnites.

Le Coran est rédigé dés la disparition de Mohammed et tout au long du VIIIe siècle.

Les Hadiths et la Sira sont écrits au cours du VIIIe et IX siècles.

Coran: récitation en arabe, le livre sacré des musulmans. Composé de114 sourates, considéré comme la parole divine dictée à Mohammed.

Hadiths: récit des paroles et des actes du prophète. Ils constituent une seconde source après le Coran, qu’ils complètent.

Sîra: ensemble des récits sur la vie de Mohammed.

C) Le rôle du calife

Analyse du dinar d’or.

3°) Le cimeterre symbolise le pouvoir militaire du calife.

Le calife frappe sa propre monnaie => pouvoir politique.

La phrase qui accompagne la pièce de monnaie est une profession de foi = une déclaration publique en une croyance qui rappelle son attachement à la religion monothéiste de l’islam. => pouvoir religieux.

4°) Les populations sont obligées de se convertir, ou ils doivent payer des impôts pour pratiquer leur religion.

5°) Pour diriger son empire qui est vaste, le calife nomme un vizir : un premier ministre, qui dirige son administration ainsi que des émirs : des gouverneurs : ils dirigent l’armée, lèvent des impôts.

Il y a aussi des cadis : des juges pour rendre la justice dans les provinces. La justice est rendue en s’appuyant sur les textes sacrés de l’islam.

Trop vaste, l’empire se morcelle.

En Espagne, l’émir de Cordoue prend le titre de calife en 929.

En Egypte, un nouveau califat naît en 969.

Au X siècle, il y a trois califats rivaux : à Bagdad, Cordoue et au Caire. Ils ne parviennent pas à se faire obéir des émirs des provinces éloignées. En effet, le monde musulman rassemble des peuples différents : des Arabes, des Perses, des Turcs, des Berbères.

=> Très rapidement apparaissent différents courants religieux dans l’islam.

Frise chronologique

cliquez pour agrandir

III- Des villes importantes sont au centre de cette civilisation.

A) Les différentes fonctions de la ville

Activité 3 les différentes fonctions de la ville

Souk : marché couvert regroupant artisans et commerçants dans une ville musulmane.

Hammam : établissement où l’on prend des bains. (fonction économique)

Fonction politique

Fonction économique

Fonction religieuse

Fonction culturelle

P 40

Bagdad

« au centre de la ville se trouve le palais » du calife ;

«  trésor , ministères, administration » « officiers supérieurs », «  fonctionnaires, ministères »

palais = forteresse «  fossé de 20 m de large, 112 tours »

P 42

Bagdad (doc 7 et 8)

un souk : marché couvert « vente de parfum, de la viande, de la poterie, des tissus, des épices.

Zabid ( doc 9)

vente d’esclaves

P 41

Cordoue

une grande mosquée = lieu de culte et de prières.

(800 colonnes, salle des prières, richement décorée)

P 43 + 45

Badgad

bibliothèque : livres philosophiques, littéraires et scientifiques traduits en arabe.

Connaissances en médecine, astronomie

Tolède : bibliothèque + on enseigne l’arabe aux foules

madrasas = lieux d’étude du droit et de la religion où sont logés les étudiants et savants de passage

– La ville de Bagdad. qui se trouve Irak est le centre du gouvernement car on y trouve le palais du calife, les ministères et administrations.

– La ville de Cordoue qui se trouve Espagne est un centre religieux car il y a une grande mosquée.

– La ville de Bagdad est un centre économique car y vend toutes sortes de produits dans des marchés couverts, les souks et des esclaves.

– Bagdad est aussi un centre culturel car on y trouve une bibliothèque avec des livres philosophiques, littéraires et scientifiques et des lieux d’enseignement, les madrasas.

B) La ville, un centre religieux

 activite-4-la-ville-centre-religieux

Compétences : s’informer. Analyser et comprendre un document.

https://www.youtube.com/watch?v=zZDWcelks-0 1,58mn

La Grande mosquée des Omeyyades de Damas

Où est-elle située ?

Damas en Syrie

Quelles sont les dates de sa construction ?

706 à 714

Qui a ordonné sa construction ?

Le calife omeyyade Al-Walid Ier

Comment a t-elle été financée ?

Par les revenus de l’Etat

Quels ont été les matériaux utilisés ?

Pierre et marbre sculpté

https://www.youtube.com/watch?v=sRENVvX1-JE

Complétez le plan de la mosquée à l’aide des mots suivants : cour à arcades ; salle des prières ; fontaine aux ablutions ; minaret ; mur de la qibla ; mihrab central

Définitions

Nom

Mur indiquant la direction de la Mecque

Qibla

Cavité symbolisant la présence de Mahomet

Mihrab central

Tour du haut de laquelle le muezzin appelle à la prière.

minaret

Le lieu où les fidèles se réunissent pour prier.

Salle de prières

Chaire d’où l’imam dirige la prière.

minbar

Bassin servant à se purifier avant la prière.

Fontaine aux ablutions

plan-mosquee

Exemple de carte mentale pour réviser

carte-mentale-monde-de-lislam

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :