Chapitre 2 – Démocraties fragilisées et expériences totalitaires dans l’Europe de l’entre-deux-guerres.

Chapitre 2 – Démocraties fragilisées et expériences totalitaires

dans l’Europe de l’entre-deux-guerres.

Connaissances :

Je sais définir les mots suivants

Grande dépression idéologie culte de la personnalité □ Goulag URSS

Économie étatisée/étatisation collectivisation Kolkhoze Sovkhoze nazisme

antisémitisme propagande Führer ligues SFIO conventions collectives

Je sais situer et ordonner dans le temps, les repères suivants :

1924 : Staline prend le pouvoir en URSS

1929 : début de la crise financière, économique et politique aux États-Unis

30 janvier 1933 : Hitler, chancelier de l’Allemagne

1933-1945 : l’Allemagne d’Hitler

1935 : les lois de Nuremberg en Allemagne

1936-1938 : Front populaire en France

mars 1938 : Annexion de l’Autriche par l’Allemagne

Je sais présenter les personnages importants associés au chapitre :

Staline, Hitler, Léon Blum pour lesquels je me suis documenté [mini biographies].

Méthode :

Associer une œuvre d’art à une époque et une civilisation (des œuvres de propagande, le tableau de Guernica…)

Prélever des informations de ressources numériques et construire des savoirs

Analyser et critiquer un document

Travailler en équipe (s’entraider, collaborer, mutualiser

Réaliser un tableau pour classer des informations utiles et synthétiser.

Réflexion

Je sais expliquer :

ce qui fragilise les États démocratiques au lendemain de la Première Guerre mondiale

ce qu’est un régime totalitaire et ses caractéristiques avec l’exemple du régime stalinien et l’Allemagne nazie. [cela peut faire l’objet d’un développement construit]

ce qu’est le Front Populaire : comment accède t-il au pouvoir et quelle politique mène-t-il ? [cela peut faire l’objet d’un développement construit]

Quels régimes politiques s’opposent dans l’Europe de l’entre-deux-guerres?

I- Dans une Europe affaiblie et divisée au sortir de la Grande guerre, des régimes totalitaires se mettent en place.

Qu’est-ce qu’un régime totalitaire?Comment font-ils pour s’installer?

A- L’art au service de la propagande dans les régimes totalitaires.

lart-au-service-de-la-propagande

Avec la SDN, la France espérait que la Grande Guerre soit la «der des ders», que les horreurs vécues ne se reproduisent pas.

Mais l’Italie et l’Allemagne aident Franco à renverser la République pour qu’il installe sa dictature.

La France et les autres démocraties n’interviennent pas !

Comment en est-on arrivé là ?

B- Un contexte économique favorable aux régimes autoritaires.

La crise de 1929 (extrait site tv) https://www.youtube.com/watch?v=-wCq3V3CU5s

=> 1929: la crise naît aux Etats-Unis.

– c’est une crise financière : la bourse de New-York s ‘effondre : c’est le Krach boursier de Wall Street.

– une crise bancaire : les banques font faillites.

– une crise économique : les entreprises ferment. Les produits agricoles en excédent sont détruits.

– une crise sociale : le chômage se développe ce qui entraîne des grèves et des manifestations.

=>1930 : la crise se diffuse dans le monde.

– les banques européennes liées aux banques américaines font à leur tour faillites. Les banques allemandes sont obligées de fermer leurs portes. La France est touchée à partir de 1931. Les soupes populaires aident les plus pauvres à survivre.

Les échanges commerciaux internationaux diminuent.

=> Cette période est appelée la Grande Dépression.

Grande Dépression : Période de crise économique mondiale de 1929 à 1939 marquée par une chute de la production et des prix.

C – Les régimes politiques dans l’Europe des années 1930.

Carte du manuel page 39

Compétence : Situer les démocraties et les dictatures dans l’entre-deux -guerres.

1- Relever le nom des régimes politiques en Europe dans les années 1930.

 démocraties- régime communiste – Allemagne nazie et autres dictatures

2- Quel est le régime politique dominant en Europe alors? => 14 dictatures : c’est le régime majoritaire. Cela arrive dès 1922 en Italie où Mussolini s’empare du pouvoir de façon légale et met en place le fascisme.

3- Quand l’Allemagne devient un régime totalitaire ? Qui la dirige à cette date ? 1933 – Hitler : il prend modèle sur Mussolini, et après une tentative de coup d’état manqué en 1923, il prend le pouvoir de façon légale en se faisant élire dans le cadre de la République de Weimar !

II- Quelques caractéristiques du régime totalitaire stalinien et du régime totalitaire nazi.

Comment le régime totalitaire soviétique s’est-il mis en place?

A- Le totalitarisme communiste de Staline en URSS.

1) secrétaire général du parti communiste

2) Il fait exiler Trotski

3) Il détruit les symboles de l’ancienne Russie (église)

4) société égalitaire

5) construction de nouveaux chemins de fer, barrage, centrales électriques, métro, gratte-ciels.

6) récitation de phrases qui font l’éloge de Staline ; ils sont tous en uniforme

7) portrait dans les maisons, statues, dans les usines, dans les écoles, sur les trains ; biographie officielle qu’il a corrigé

8) manque de logements, pauvreté, pénurie…

9) il organise un procès politique

10) la mort

11) par la torture pour avouer des fautes non commises

12) de la manipulation

13) Ils doivent céder leurs terres à l’État ; rejoindre les kolkhozes

14) ils sont torturés, assassinés ; vol des denrées

15) famine

16) 5 millions de personnes

Tache complexe: enquêter

En équipe (4 max) , étudier le concept de régime totalitaire en URSS.

Mener l’enquête à l’aide des différents documents (manuel page 40-41), puis présenter en quelques lignes les résultats de votre recherche.

Cette synthèse doit expliquer pourquoi l’URSS de Staline est un régime totalitaire

 Pour vous aider à mener l’enquête, compléter ce tableau. Illustrer chaque argument par des exemples tirés des documents.

Doc 1

Doc 2

Doc 3

Doc 4

Doc 5

Idéologie du régime stalinien

 Le soldat, l’ouvrier et le paysan luttent et triomphent des États capitalistes et nazis. Leur force repose sur les paysans qui nourrissent le pays, l’industrie qui modernise le pays et l’armée qui veille à l’ensemble.        

Rôle du chef et culte de la personnalité

 

 

 

 

 

   Message de glorification de Staline  par des mineurs de Karanganda !

Gloire au parti communiste sous la direction du »cher maître et cher camarade Staline(…) l’habitant de mon âme »

 Affiche de propagande où le portrait de Staline est au centre en grand glorifié par la jeunesse communiste.  

Encadrement de la société

 

 Ce document est une affiche de propagande

 

 

 

 l’agriculture passe de la « petite économie individuelle arriérée à la grande agriculture collective avancée, au travail de la terre en commun, aux stations de machines et tracteurs ».

=> collectivisation des terres.

   Les jeunes sont encadrés et enrôlés dans une organisation communautaire ;  

Répression contre les personnes que le régime désigne comme ses ennemies

 

 

 

 

 «  détourner les masses paysannes de l’ancienne voie capitaliste qui ne profite qu’à quelques richards capitalistes »      Le NKVD «  liquide et extermine les ennemis du peuple »

arrestations- déportations dans les goulags et opposants fusillés.

Relever les chiffres clés.

 

L’URSS de Staline est un régime totalitaire car tout est fait pour mettre en œuvre l’idéologie bolchevik : créer une nouvelle société reposant sur le peuple : l’ouvrier, le paysan et l’armée pour les protéger du capitalisme et du nazisme.

Staline succède à Lénine à sa mort en 1924, il se débarrasse de toute opposition politique et renforce son pouvoir en instaurant autour de sa personne un véritable culte : poème en son honneur, affiche de propagande où il apparaît immense et omniprésent sur toute la société.

Une intense propagande encadre la société : les jeunes sont enrôlés dans des organisations les komsomols ( jeunesse communiste).

Personne ne peut échapper au projet mis en place pour l’économie du pays : un plan quinquennal, une agriculture collectivisée ( fin de la propriété privée) mise en place d’ exploitations communes: des kolkhozes. Il faut moderniser le pays et l’industrialiser de façon à préparer la guerre : construire des avions, des chars afin de se protéger des pays capitalistes ou de l’Allemagne nazie.

Tous ceux qui s’opposent à Staline sont déportés dans les goulags de Sibérie ou dans les régions qu’il faut mettre en valeur et condamnés aux travaux forcés ( creuser des canaux, construire des villes , travailler dans les mines). Des grands procès sont organisés pour éliminer les opposants qui sont exécutés.

La « grande terreur » stalinienne : 1937-1938 – Les méthodes employées par le régime soviétique pour obtenir une société égalitaire sont violentes.Cette grande terreur a fait environ 1M de victimes.

Ou

Lénine et le parti bolchevik prennent le pouvoir en Russie à partir de 1917, en faisant une révolution. Ils chassent tous les opposants lors de la guerre civile qui dure jusqu’en 1921.

En 1922, la Russie est remplacée par l’URSS. Staline succède à Lénine à la mort de ce dernier en 1924. Alors que plusieurs prétendants à la succession de Lénine s’affrontent, Staline l’emporte sur son principal rival, Trotski, grâce au contrôle qu’il a acquis sur le Parti depuis qu’il en est le Secrétaire général. Cette position lui a en effet permis de placer des membres de son clan à tous les postes importants.

Staline se présente comme le seul véritable héritier de Lénine autour duquel il organise un véritable culte Une fois au pouvoir, il met en place des mesures destinées à collectiviser l’économie : l’État soviétique contrôle désormais les terres et les usines en URSS (économie étatisée).

Staline impose aux paysans d’abandonner leurs terres pour travailler dans des coopératives d’État (les kolkhozes). Tous ceux qui refusent, les koulaks (petits ou grands propriétaires) sont traqués, déportés (goulag) ou exécutés par la police politique. Staline décide aussi de moderniser les industries et donne priorité aux industries. Il met ainsi en place des plans quinquennaux ( pour 5 ans) qui fixent des objectifs de production à atteindre dans tous les domaines économiques sous peine de sanction.

Pour éviter toute contestation, l’opposition est interdite et traquée par la police politique : seul le parti communiste (PCUS) est autorisé. Le dirigeant du parti, Staline, est le chef de l’URSS.

Idéologie : ensemble d’idées qui proposent une manière d’organiser la société

URSS : Union des Républiques socialistes soviétiques

Économie étatisée : économie contrôlée par l’État

Affiches de Staline: culte de la personnalité, affiches de propagande/ affiches-staline

B- La montée du nazisme : un régime totalitaire raciste et antisémite

 Comment Hitler parvient-il à installer la dictature nazie ?

Biographie d’Hitler

La mise en place du totalitarisme nazi

Titre des séquences de l’extrait. Date Caractéristiques du régime nazi Exemples tirés de l’extrait ou de textes du manuel
1. Nomination de Hitler chancelier

00 min 12 s à 01 min 43 s

01 min 43 s à 02 min 08 s

 

Janvier 1933

 

Promesses de réformes économiques

Arrivée légale au pouvoir

 

La foule acclame Hitler, porteur d’espoir après 14 années de crise économique, sociale et politique

C’est pourquoi,

2. Mise en place d’un ministère de la Propagande

02 min 10 s à 03 min 45 s

 

Janvier 1933

 

Culte du chef

Propagande

Führer

 

Mythe de Hitler organisé par Goebbels à travers les médias, surtout le cinéma

De plus,

3. Développement de l’antisémitisme

03 min 45 s à 05 min 03 s

 

Dès 1925

 

Antisémitisme

 

Thèse raciale développée dans Mein Kampf par Hitler

Ainsi,4. Construction d’une figure de l’ennemi

05 min 03 s à 09 min 34 s

et

5. Nécessité pour le peuple allemand d’élargir ses frontières

 

 

1935

 

mars 1938

 

 

Nationalisme (domination du peuple allemand)

Racisme d’État

« Le juif » devient l’ennemi de la nation allemande, il doit être éliminé pour relever l’Allemagne ;

 

Doc 3 page 45 : Les lois de Nuremberg « Lois pour la protection du sang et de l’honneur allemand »

résumé

Après l’humiliation de 1918 puis les conséquences désastreuses de la crise de 1929 sur l’économie allemande, l’Allemagne souffre d’un chômage massif. (doc 1 page 42)

En 1933, cela fait donc 14 ans que le pays connaît des crises qui peuvent expliquer la mise en place du totalitarisme nazi. La population allemande affiche à la fois son euphorie et une certaine incrédulité face aux promesses de réformes économiques de Hitler. ( Nathan doc 2 p 42)

En effet, il n’avait, jusque-là, le soutien d’aucun autre parti politique et moins de 2 % des électeurs avaient voté pour lui. Mais les Allemands croient à sa promesse de 1933 – « Donnez-moi quatre ans et vous ne reconnaîtrez plus l’Allemagne » – et l’élisent démocratiquement chancelier en janvier 1933, dans une euphorie générale

C’est pourquoi Hitler crée le ministère de la Propagande, instrument décisif dans le contrôle de la population, et confie à Goebbels la fabrication de son image. Ce dernier entretient le culte du Führer, un mythe qui va se révéler très efficace. Il a sous ses ordres 1 300 agents, contrôle la totalité des médias, régente et censure la presse écrite, la radio et en particulier le cinéma. Le culte du chef se met en place en Allemagne.( doc 1 p 44)

De plus, Hitler développe la thèse d’un antisémitisme violent, présent dès 1925 dans Mein Kampf, exprimant la colère des Allemands, leur haine et leur rancœur avec des mots simples. Hitler indique que les juifs ont trahi l’Allemagne en 1918, faisant ainsi partie d’une conspiration internationale, ne pouvant donc être ni fidèles ni patriotes. Pour Hitler, il fallait donc détruire leur influence et combattre « le juif », leur élimination était devenue essentielle pour le salut de la nation allemande. (doc 2 p 45)

Ainsi, la figure de l’ennemi devient un argument essentiel pour justifier le totalitarisme, au service de la domination du peuple allemand. Nationalisme et racisme d’État caractérisent le régime nazi, formalisés en 1935 par les lois de Nuremberg « Lois pour la protection du sang et de l’honneur allemand ».( 3 p 45)

Hitler et les nazis ont élaboré une théorie raciste. Les humains seraient divisés en races inégales. Les Aryens, auxquels appartiennent les Allemands, seraient la race supérieure. Elle détiendrait des droits sur les races inférieures parmi lesquels on retrouve les juifs. Les juifs sont les principales victimes de cette idéologie raciste appelé l’antisémitisme: ils sont exclus de la communauté nationale allemande, et victimes d’agressions de plus en plus violentes. Celles-ci culminent lors de la Nuit de Cristal (9-10 novembre 1938)dans toute l’Allemagne il y a des destructions de magasins tenus par des juifs, des synagogues brûlées…

Nécessité donc pour le peuple allemand de retrouver les frontières d’un empire injustement amputé lors du Traité de Versailles : de ce fait, dés 1936 ( p 38), Hitler, multiplie les coups de force avec la remilitarisation de la Rhénanie, puis en mars 1938, l’Anschluss = rattachement de l’Autriche à l’Allemagne, puis les Sudètes et enfin en 1939 la Tchéquie.

Les démocraties restent impassibles devant ces agressions ; elles redoutent un nouveau conflit.Il n’y a donc rien pour arrêter Hitler, rien pour l’empêcher de poursuivre ses conquêtes vers l’est, chez les Slaves, eux aussi considérés dans l’idéologie nazie comme inférieurs.

Hitler et Staline sont ennemis, cependant en août 1939, ils signent un pacte de non-agression : le Pacte germano-soviétique, ce qui permet à Hitler d’attaquer la Pologne le 1er septembre 1939, sans craindre l’URSS.

nazisme: idéologie définie par Adolf Hitler, fondée sur le racisme, l’antisémitisme et le rejet de la démocratie.

Führer : chef, guide, meneur. Dans le régime nazi ce nom désigne Hitler

régime totalitaire : régime politique dans lequel l’État cherche à tout contrôler, à obtenir la soumission et l’obéissance de toute la société par la propagande et la répression.

III- La réponse française face aux crises: l’expérience du Front populaire.

Comment la France fait-elle face aux crises des années 1930 ?

biographie de Léon Blum

A- La France face aux crises économiques, sociales et politiques

1) Quelle est la situation de la France au début des années 1930 ? Elle connaît de graves difficultés économiques et politiques, le chômage progresse, le gouvernement est noyé dans les scandales.

2) Quelles organisations politiques profitent de cette situation ? Que font-elles ? Les Ligues d’extrême-droite antiparlementaires descendent dans la rue le 6 février 1934 pour manifester devant la Chambre des députés.

3) Quel est le bilan de cette émeute ? 17 morts et 2300 blessés.

4) Quelle situation politique fait peur à la France en 1934 ?

Les fascistes pourraient s’emparer du pouvoir.

5) Qui se mobilise contre la montée de l’extrême-droite ?

La SFIO et la CGT et le PCF, le 12 février 1934.

6) Quel message veut faire passer Léon Blum ?

Il dit aux fascistes et aux royalistes qu’ils ne passeront pas, vive la République des travailleurs, la liberté, l’unité des prolétaires.

7)  Qu’est-il écrit en bas de l’affiche ?

Que veut… Que peut le FRONT COMMUN ?

Dans les années 1930, la crise économique touche la France. Les salaires baissent, le chômage progresse.

Des ligues d’extrême-droite profitent de la situation. Elles voudraient instaurer un gouvernement fasciste comme en Allemagne et manifestent le 6 février 1934. Cela tourne à l’émeute.

Face à cette menace, les partis de gauche s’allient.

Ligues : organisation d’extrême droite aspirant à un pouvoir autoritaire.

Fascistes : ce sont les partisans du régime de Mussolini en Italie. Le mot est utilisé par extension pour désigner tous ceux qui sont favorables à un régime autoritaire et dictatorial (comme celui de Mussolini ou d’Hitler)

B. Les réformes et difficultés du Front Populaire

  1. Quels sont les trois partis politiques qui ont gagné les élections de 1936 et ont formé le Front populaire ? (doc 2 ci-dessus)

Les trois partis politiques qui ont gagné les élections de 1936 sont le Parti Communiste, le parti radical et la SFIO.

  1. Que se passe-t-il à partir du 14 mai 1936 en France notamment chez les ouvriers ? doc 4 page 47

Des grèves débutent chez les ouvriers.

doc 1 page 53

  1. Présentez ce document

Il s’agit des Accords de Matignon, un texte de loi du 7 juin 1936 rédigé par les délégués du patronat, des salariés.

  1. Qui sont les bénéficiaires de ces accords ?

Ce sont les ouvriers qui profitent de ces accords.

  1. Relevez dans le texte deux réformes qui concernent l’amélioration de leurs conditions de travail.

Les ouvriers voient l’hygiène et la sécurité s’améliorer sur leur lieu de travail ; ils sont représentés par des syndicats ; La semaine passe à 40h.

  1. Relevez dans le texte une réforme qui améliore le niveau de vie des ouvriers.

L’augmentation des salaires

  1. Qu’est ce qui change dans la vie quotidienne des ouvriers de l’époque suite à cet accord ? (doc 7 ci-dessus)

Ils ont du temps libre pour les loisirs, peuvent partir en vacances grâce aux congés payés.

Cours : En 1936, l’alliance des trois partis de gauche (radicaux, socialistes, communistes) nommée le Front populaire, gagne les élections. Le gouvernement est dirigé par Léon Blum.

Les accords de Matignon signés en juin 1936 entre les patrons, le gouvernement et les syndicats, accordent plus de droits aux travailleurs.

Ils améliorent les conditions de travail .

Exemples : la semaine de 40h ; deux semaines de congés payés, les conventions collectives, nationalisation du chemin de fer, liberté syndicale.

Mais la gauche est divisée sur la guerre civile en Espagne : les communistes veulent que la France aide le gouvernement espagnol menacé par un coup d’État de la droite (le général Franco est soutenu par l’Allemagne de Hitler). Mais Blum refuse cette aide. Les communistes quittent alors le gouvernement. Le gouvernement de Léon Blum prend fin en 1938.

Il est remplacé par un gouvernement de centre-droit dirigé par Daladier.

Convention collective : accord entre les syndicats et les patrons pour définir les conditions de travail et les salaires dans les entreprises.

CONCLUSION

Je retiens autrement Nathan p 48 –

Réaliser une frise chronologique de 1918 à 1940 indiquer :

11 nov 1918: armistice

juin 1919: traité de Versailles

1924 : Staline prend le pouvoir en URSS

1929 : début de la crise financière , économique, sociale et politique aux Etats-Unis

30 janvier 1933 : Hitler chancelier en Allemagne

1935 : Lois raciales de Nuremberg en Allemagne

mai 1936-1938  : Front populaire en France

mars 1938 : annexion de l’Autriche par l’Allemagne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :