Chapitre 5 : Un monde bipolaire au temps de la guerre froide

Thème 2 : Le monde depuis 1945

Chapitre 5 : Un monde bipolaire au temps de la guerre froide

Connaissances :

Définir les mots suivants

monde bipolaire □ rideau de fer doctrine mocratie libérale/populaire □ OTAN

dissuasion nucléaire □ blocus □ course aux armements

Se repérer dans le temps et identifier une rupture historique et ses limites :

La construction et la chute du mur de Berlin 1961-1989

la crise de Cuba, 1961 la crise de Corée, 1950-1953

la guerre froide, 1949-1991

Chute de l’URSS, 1991

Se repérer dans l’espace :

La carte des blocs au moment de la guerre froide

Connaître des personnages clés :

Franklin Roosevelt, Harry Truman, Winston Churchill, Joseph Staline, Nikita Khrouchtchev, John Fitzgerald Kennedy

Monde bipolaire : monde divisé en deux sphères d’ influence opposées.

Quelles puissances s’affrontent au lendemain de la 2nde Guerre mondiale et comment ? Quelles sont les conditions et les formes de la fin de la guerre froide ?

I – Deux blocs face à face

guerre froide  : période de tension(1947-1991) entre le bloc de l’Ouest et le bloc de l’Est mais sans conflit armé direct entre les États-Unis et l’URSS

L’espoir de paix de l’ONU est vite déçu par l’affrontement des États Unis et l’URSS qui s’accusent mutuellement de vouloir dominer l’Europe.

Question 1 page 97.

Harry Truman reproche au bloc de l’Est de s’appuyer « sur la terreur et l’oppression, sur une radio et une presse contrôlées, sur des élections dirigées et sur la suppression de la liberté personnelle ».

Andrei Jdanov reproche au bloc de l’Ouest d’être impérialiste et antidémocratique et de vouloir la guerre contre le socialisme et la démocratie.

Les États-Unis et l’URSS s’affrontent sur le plan idéologique, deux doctrines sont face à face :

  • La doctrine Truman : les États-Unis défendent le libéralisme fondé sur la liberté d’entreprendre et la démocratie libérale ; ils veulent empêcher l’expansion du communisme.

Doctrine : ensemble de valeurs et de principes qui déterminent la politique d’un Etat.

démocratie libérale : régime politique basé sur le pluripartisme et la défense des libertés

  • La doctrine Jdanov : contre les « impérialistes », le régime soviétique soutient la propriété collective et le parti unique. C’est une démocratie populaire

démocratie populaire : le pouvoir est exercé par un seul parti communiste

Ils proposent une coopération financière et économique en concurrence :

  • en 1947, les États-Unis proposent le plan Marshall pour aider à la reconstruction des pays européens ; 16 pays acceptent et se regroupent dans l’OECE (Organisation européenne de coopération économique) de 1950 à 1958.

  • en 1949, l’URSS intègre les pays d’Europe centrale dans le CAEM (Conseil d’aide économique mutuelle)

Ils forment deux alliances militaires :

  • L’OTAN (organisation du traité de l’Atlantique Nord) ( 1949) : Alliance défensive entre les États-Unis, le Canada et 10 Etats d’Europe occidentale

  • Le pacte de Varsovie(1955) est une alliance entre l’URSS et les pays communistes d’Europe centrale. L’URSS possède l’arme atomique dès 1949.

Question 4 et 5 :

La guerre froide ne peut pas se transformer en affrontement direct car les deux puissances possèdent l’arme atomique. Il s’agit de dissuasion nucléaire.

Dissuasion nucléaire : doctrine qui part du principe qu’une guerre nucléaire provoquerait la destruction totale des deux camps.

Dans le domaine scientifique, les deux puissances rivalisent, notamment dans le domaine spatial. Youri Gagarine est le 1er homme envoyé dans l’espace en 1961. Neil Amstrong marche sur la Lune en 1969.

Ils s’affrontent aussi dans le domaine des renseignements et de l’espionnage :

  • États-Unis : CIA (Central Intelligence Agency)

  • URSS : KGB (Comité pour la sécurité de l’État)

Le premier ministre britannique, Winston Churchill prononce une phrase restée célèbre : «  un rideau de fer s’est abattu sur le continent.» (en 1946 ). Il accuse les Soviétiques.

rideau de fer : expression désignant la frontière qui divise l’Europe entre pays communistes et pays occidentaux.

Les deux blocs connaissent des crises importantes comme en Corée de 1950 à 1953, à Cuba en 1962 (p100-101) ; mais aussi en Europe.

II L’Allemagne dans la guerre froide

1. L’Allemagne et Berlin sont occupés par les Soviétiques, les Britanniques, les Américains et les Français. Berlin se trouve dans la zone soviétique.

2. Les Soviétiques ont fait un blocus pour « forcer les Occidentaux à se retirer de la ville pour la faire passer en totalité sous leur autorité ». = contrôler la ville.

3. Ce pont aérien est une prouesse technique car il a permis de ravitailler Berlin par avion rapidement et d’une quantité très importante de marchandises

Blocus : isolement d’un territoire en coupant toute communication et tout ravitaillement venus de l’extérieur

4. L’Allemagne est coupée en deux dès 1949 : d’un côté la RFA et à l’Est la RDA.

5. C’est un « mur de la honte » car Kennedy dit qu’il « constitue à nos yeux une offense à l’humanité ».

6. Le mur de Berlin tombe le 9 novembre 1989. Cela précipite la chute de l’URSS en 1991.

En 1945, l’Allemagne et Berlin sont divisées en 4 secteurs d’occupation ; la question du statut de ces territoires accroît les tensions entre les anciens alliés.

En 1949, l’Allemagne est coupée en 2 : la RFA (République fédérale d’Allemagne) à l’Ouest et la RDA (République démocratique allemande) à l’Est .

En 1961, confrontées à une émigration massive des Berlinois vers l’Ouest, les autorités de la RDA construisent un mur entre Berlin Est et Berlin Ouest.

Le mur de Berlin tombe le 9 novembre 1989 ; l’Allemagne se réunifie en 1990. Cet événement va précipiter la chute du système communiste en 1991.

IIICrises et apaisements dans ce monde bipolaire

A) 1962- 1975 : La Détente

La crise de Cuba va faire prendre conscience aux 2 superpuissances de la nécessité d’un dialogue pour éviter une guerre nucléaire. Elles vont s’entendre pour limiter une partie de leurs armements. La coexistence pacifique s’installe.

Des conflits indirects demeurent avec l’intervention américaine au Vietnam.(1963-1975)

B) La reprise des hostilités :

A la fin des années 1970, les relations se tendent de nouveau. : Les États-Unis après l’échec du Vietnam, sont préoccupés par les avancées du bloc soviétique en Asie et en Afrique. Le président américain Reagan relance la lutte contre l’URSS avec un gigantesque programme de défense spatiale des États-Unis. Il fait installer des missiles nucléaires en RFA face aux missiles soviétiques en RDA.

Le coût de la course aux armements et l’impossibilité de se réformer affaiblissent l’URSS. La contestation est de plus en plus vive dans les démocraties populaires ( Pologne, Hongrie)

course aux armements: les deux superpuissances ont accumulé de plus en plus d’armes conventionnelles, mais aussi nucléaires.

Un accord important est trouvé car pour la 1ère fois il est question de désarmement.

Arrivé au pouvoir en 1985, Mikhaïl Gorbatchev décide d’entamer des réformes et de négocier avec les États-Unis pour sauver le système communiste.

Mais les réformes ne donnent pas les résultats attendus : la contestation s’exprime au grand jour, les nationalismes se réveillent dans les républiques qui composent l’URSS.

En 1991, le régime communiste s’effondre ; Gorbatchev démissionne ; les républiques proclament les unes après les autres leur indépendance (15 au total). L’URSS disparaît, la guerre froide est finie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :