Chapitre 3 Les espaces de faible densité et leurs atouts

Chapitre 3 : Les espaces de faible densité et leurs atouts

Connaissances :

Je sais définir les mots suivants

espace de faible densité □ tourisme vert □ néorural □ parc national

agriculture productiviste

Je connais :

les grands repères physiques : massifs montagneux et forestiers, grandes vallées et grands fleuves, domaines bioclimatiques.

la diagonale des faibles densités, un exemple de parc national

Méthode :

Je sais réaliser un croquis montrant la diversité des espaces de faible densité

Utiliser un document – Prélever et exploiter des informations – Confronter avec ses connaissances

Réflexion

Je sais expliquer :

la diversité des espaces ruraux de faible densité : les campagnes ne sont pas seulement agricoles, mais aussi industrielles, touristiques, résidentielles

les défis multiples de ces espaces de faible densité et pourquoi certains attirent à nouveau.

les dynamiques et les atouts des espaces de faible densité : activités agricoles et touristiques

On appelle un espace de faible densité, un espace de moins de 30 hab/km² souvent moins bien connecté aux différents réseaux, mais pas moins habité, exploité et valorisé.

Quels sont les dynamiques et atouts des espaces de faible densité en France ?

I. Un exemple d’espace rural dynamique : les Cévennes.

Page 252-253

questions 1 à 3

1) Les Cévennes sont situées dans le Sud de La France, au sud du Massif central, près de la mer Méditerranée.

C’est un espace de faible densité car une grande partie des Cévennes compte moins de 10 hab/km², peu d’agglomération et de nombreux villages.

2) Relever les atouts des Cévennes en complétant le tableau suivant :

 

Activités économiques

Atouts permettant ces activités

Doc. 2

Fonction commerciale,marché = lieu de rencontres

Activité vitale pour une population plutôt vieillissante

Doc. 3

élevage des chèvres

mouvement des années 1970 de « retour à la terre », élevage extensif

Doc. 4

Escalade, sports de rivière, VTT

Rivière du Tarn, falaises

Doc. 5

– épicerie en ligne

-métiers de l’informatique et de la communication

– bonnes conditions de salaire et de qualité de vie

– beauté des paysages

3) Relever les atouts qui permettent d’attirer et de garder de nouveaux habitants :

 

Atouts qui attirent des habitants

Ce que recherchent les néoruraux (hypothèses)

Doc. 1

Parc naturel, vallées touristiques, faibles densités

Calme, tranquillité

Doc. 2

les villages en vieilles pierres

Authenticité

Doc. 5

Qualité de vie, beauté des paysages

Qualité de vie

Les caractéristiques variées d’un espace de faible densité

 

Caractéristiques des Cévennes

1. Un espace en marge et faiblement peuplé

Tout peut être correct sauf « forte densité », « nombreux axes de transport » et « grande ville ». Ne caractérisent pas l’ espace de faible densité étudié « les hautes altitudes », « peu de services et de commerces » et « hôtels et résidences touristiques ».

2. Un espace aux nombreux atouts

Tout peut convenir, l’élève valorise ce qu’il a retenu comme prioritaire. Exemple : Paysages naturels, environnement calme, espaces complémentaires des villes.

3. Un espace offrant différentes activités

Tout peut convenir, l’élève valorise ce qu’il a retenu comme prioritaire et tâche de diversifier. Exemple : agriculture, tourisme vert et culturel, activités récréatives en pleine nature

4. Un espace qui montre des dynamiques

Tout peut convenir, l’élève valorise ce qu’il a retenu comme prioritaire. Exemple : arrivée de néoruraux, protection des espaces naturels, télétravail.

II. Typologie des espaces de faible densité en France

Les espaces de faible densité sont :

Des territoires ruraux isolés, composés de grands paysages naturels ou agricoles.

Des territoires complémentaires des aires urbaines pour se reposer et profiter de son temps libre.

Des territoires dynamiques qui attirent de nouveaux résidents.

Des territoires productifs agricoles mais proposant aussi de nombreuses activités (tourisme, commerce et télétravail)

Le territoire français compte de nombreux espaces de faible densité: plus de la moitié des communes sont à dominante rurale et 18 % de la population y vit.

Après un exode rural massif, la population des campagnes augmente de nouveau depuis la fin des années 1990 : certains citadins préfèrent vivre hors des villes. On les appelle les néoruraux.

néoruraux : personnes venues des villes qui s’installent à la campagne à la recherche de meilleures conditions de vie.

Carte

– identifier les massifs montagneux

– la diagonale des faibles densités : Des Ardennes aux Pyrénées.( à colorier elle aussi en vert)

– ne pas oublier la forêt équatoriale de Guyane non présente sur ce croquis de France métropolitaine.

– ne pas oublier de colorier la Corse (Massif montagneux important comme le Monte Cinto)

Espace de faible densité

Activité/ type d’espace

Beauce

Agriculture productiviste

Cévennes/ forêt équatoriale de Guyane/ Vanoise

Espaces protégés, parcs nationaux

Périgord

Tourisme vert

Val d’Isère

Sport d’hiver

Morvan

dépeuplement

L’agriculture assure le dynamisme de certaines régions rurales comme les grandes cultures productivistes fortement mécanisées. Le tourisme procure de nombreux emplois saisonniers : le tourisme vert en été dans les régions rurales, sports d’hiver dans les régions de montagne. Les parcs nationaux et les parcs naturels régionaux visant à protéger les milieux naturels, favorisent une activité touristique respectueuse de l’environnement.

agriculture productiviste : agriculture qui recherche une production maximale et des rendements élevés.

parc national  : territoire géré et protégé par l’État en raison de la richesse de son patrimoine.

tourisme vert  : tourisme durable centré sur la découverte de la nature, les activités de plein air et le respect de l’environnement.

III. Les usages conflictuels des espaces ruraux.

Exercice p 264

Exercice 1

1. Il s’agit d’un projet de création d’un Center Parcs à Poligny dans le Jura.

2. C’est une région peu dense, boisée, éloignée des grandes villes.

3. Arguments favorables :

– création de 300 nouveaux emplois.

– retombées financières pour la région et les entreprises locales

– enjeu économique : développement du tourisme

Arguments défavorables :

– crainte pour la biodiversité

– crainte du bétonnage

– crainte de la déforestation

– gaspillage de la ressource en eau.

Des conflits d’usage peuvent naître entre les acteurs de la protection des milieux naturels et les professionnels du tourisme. Les néoruraux supportent parfois difficilement les nuisances liées aux activités agricoles et leur arrivée provoque la montée des prix de l’immobilier.

conflit d’usage : opposition entre différents acteurs autour de l’utilisation d’un espace ou d’une ressource.

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :