Chapitre 6: L’affirmation du pouvoir royal des rois Capétiens et Valois entre le XIe et XVe siècles.

Chapitre 6: L’affirmation du pouvoir royal des rois Capétiens et Valois entre le  XIe et XVe siècles.

Connaissances :

Je sais définir les mots suivants

dynastie □ sacre □ domaine royal  bailli ou sénéchal □ légiste □ Etats généraux

Je sais situer et ordonner dans le temps :

le couronnement et sacre d’Hugues Capet en 987

la bataille de Bouvines en 1214

les règnes de Philippe Auguste, Louis IX, Philippe IV le Bel,

Charles VII, Louis XI

la guerre de Cent Ans 1337-1453

la dynastie des Capétiens et des Valois

Je sais situer sur une carte :

le domaine royal d’Hugues Capet et celui de Louis XI dans le royaume de France

Méthode :

Utiliser des outils numériques pour mobiliser des connaissances

Compléter un schéma pour expliquer la mise en place du pouvoir capétien

Réflexion

Je sais expliquer :

la cérémonie du sacre

comment du XIe au XIIIe siècle, les rois capétiens ont consolidé leur pouvoir face aux seigneurs

comment aux XIVe et XVe siècle, les rois valois ont fait du royaume de France un Etat monarchique

Comment, en  France, les rois capétiens et valois, s’imposent-ils face aux seigneurs, entre le XIe et XVe siècles ?

Comment l’État monarchique s’affirme -t-il en France ?

I – Un pouvoir royal fragile au début qui va être renforcé  avec Hugues Capet et Philippe Auguste : ils imposent leur dynastie.

A-   Comment les premiers capétiens s’imposent-ils face aux seigneurs ?

A- Hugues Capet

En 987, le duc Hugues Capet a été choisi pour être couronné roi de France. Il donne naissance à la dynastie des Capétiens. L’autorité des premiers Capétiens se limite à leur domaine royal. Dans le reste du royaume, les grands seigneurs restent les maîtres de leurs domaines. Pourtant le roi a une autorité morale. Il est sacré, ce qui fait de lui un élu de Dieu. Il a l’appui de l’Église.

Domaine royal = c’est le territoire sur lequel le roi a le pouvoir d’ordonner et de commander.

987 : couronnement et sacre d’Hugues Capet.

B- Philippe Auguste

Philippe II Auguste (1180-1223) confisque les fiefs de son vassal le plus puissant, le roi d’Angleterre (reprend la Normandie en 1204), puis il écrase la coalition qui s’était mise contre lui, à Bouvines en 1214. Il fixe sa capitale à Paris et nomme des baillis, des prévôts et des sénéchaux pour le représenter dans le domaine royal.

Baillis / sénéchaux (au pluriel) : représentants du roi dans les provinces, chargés de la justice, des finances (impôt)

Les Capétiens étendent leur domaine, en rachetant aussi des seigneuries et en épousant des héritières (Louis IX épouse la fille du comte de Provence en 1234).

II- Louis IX (1226-1270) et Philippe IV le Bel (1285-1314) : la construction d’un État royal au XIIIe siècle.

A. L’ Etat royal sous Louis IX

Louis IX, dit Saint Louis, renforce l’administration royale et impose sa monnaie (l’écu) dans tout le royaume. Les seigneurs n’ont pas le droit de frapper la même monnaie que le roi. Il rend la justice grâce à un parlement et créé les ordonnances.

Ordonnance : décision du roi pour tout le royaume, qui a valeur de loi.

B) L’ Etat royal sous Philippe IV le Bel

Philippe le Bel s’entoure de légistes (des spécialistes du droit et de la loi). Il s’oppose au pape et il convoque les premiers États généraux.

Etats généraux : c’est une assemblée de représentants de l’Église, des seigneurs et des bourgeois réunie par le roi pour obtenir une aide financière.

III. Le renforcement de l’État royal sous les Valois XIVe -XVe siècles

A. Comment l’État royal se renforce -t-il pendant la guerre de Cent Ans ?

1) Le changement de dynastie fragilise la royauté

Charles IV meurt en 1328 sans héritier mâle. Son cousin Philippe de Valois est choisi par les grands seigneurs pour lui succéder. Mais, Edouard III roi d’Angleterre, petit-fils de Philippe le Bel revendique la couronne de France.

Cela déclenche la guerre de Cent-Ans : 1337-1453. C’est une guerre qui oppose le royaume de France et d’Angleterre mais pas seulement: 

– des territoires comme la Bretagne sont divisés entre grands seigneurs

– à partir de 1407 une guerre civile oppose les proches du Duc de Bourgogne aux proches du duc d’Orléans et du roi (les Orléanais appelés aussi Armagnacs)

Ce n’est pas un conflit en continu car il y a aussi des longues périodes de trêves.

2) Charles VII et Jeanne d’Arc pendant la guerre de Cent Ans.

Les Anglais occupent le nord du royaume de France et sont alliés aux Bourguignons.

Charles VII, aidé de Jeanne d’Arc se fait sacrer à Reims et mène une armée pour mettre fin à la guerre. Jeanne d’Arc remporte une victoire décisive à Orléans mais se fait capturer après la défaite à Paris. Elle est jugée et brûlée vive à Rouen en 1431.

La guerre de Cent Ans se termine par la défaite des Anglais à Castillon en 1453.

B) L’affirmation de l’État pendant la guerre.

Au XIVe siècle, l’armée royale est composée de vassaux et de mercenaires. Avec les compagnies d’ordonnance, Charles VII met en place la première armée permanente et salariée du royaume.

En même temps, l’armée s’équipe de l’artillerie lourde = armes à feu puissantes comme le canon.

Pour financer cela, des impôts royaux sont mis en place :

=> un impôt direct : la taille royale (sauf la noblesse et le clergé)

=> des impôts indirects : – la gabelle (sur la vente du sel) – les aides ( impôt sur le commerce)

Louis XI (1461-1483) agrandit le domaine royal en s’emparant des territoires des seigneurs qui menaçaient encore son autorité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :