CHAPITRE 5 – AMÉNAGER LES TERRITOIRES ULTRAMARINS

CHAPITRE 5 – AMÉNAGER LES TERRITOIRES ULTRAMARINS

Comment aménager les territoires ultramarins pour réduire les inégalités ?

Connaissances :

Je sais définir les mots suivants

Territoire ultra-marin □ DROM □ COM □ TAAF □ discontinuité géographique

ZEE □ FEDER

Je sais nommer et situer sur un planisphère:

les DROM, COM et TAAF

Réflexion

Je sais expliquer :

quelles sont les spécificités des territoires ultramarins (atouts, contraintes…)

pourquoi les aménagements visent à réduire les inégalités à l’intérieur des territoires

pourquoi les aménagements visent à réduire les inégalités entre les territoires ultramarins et métropolitains.

Territoires ultramarins : territoires français situés en dehors du continent européen

  1. Les DROM, les COM, les TAAF : des territoires français au statut spécifique

5 DROM : département et région d’outre-mer : c’est une collectivité territoriale dont le statut est le même que celui des régions et départements de métropole : les lois et règlements français s’y appliquent.

Martinique Guadeloupe Guyane Réunion Mayotte

5 COM= Collectivité d’outre-mer : un territoire de la République française mais qui a plus d’autonomie vis à vis de la métropole (fiscal, douanier).

  • Polynésie française Wallis-Et -Futuna Saint Barthélémy

  • Saint Martin Saint-Pierre et Miquelon

3 territoires à statut particulier :

Clipperton Nouvelle Calédonie TAAF : Terres Australes et antarctiques françaises

Les contraintes :

=> Ces distances et cet émiettement peuvent être des contraintes. On parle de discontinuité géographique.

Discontinuité géographique : rupture géographique liée à la distance, un océan, une immense forêt…

Pour faciliter les liens et déplacements entre la métropole et les DROM COM on a construit des aéroports même si ces équipements sont parfois insuffisants. (St Barthélémy a la piste d’atterrissage la plus courte du monde 651 m)

=> Isolement et dépendance par rapport à la métropole. Cela nécessite de gros investissements

Les atouts :

=> activités touristiques

=> possession d’une ZEE (Zone économique exclusive) C’est une zone maritime de 200 miles marins (=370 km) à partir du littoral, dont l’exploitation est réservée au pays côtier pour la pêche, l’énergie.

Avec ses territoires ultramarins, la ZEE de la France est une des plus grandes du monde (derrière les Etats-Unis) avec 11 691 000 km².

Les spécificités des milieux ultramarins :

climat tropical sauf pour TAAF et St Pierre et Miquelon (climat polaire)

2 saisons : une saison sèche et une saison humide ; cela permet des cultures non irriguées.

– un relief souvent volcanique ( Le Piton de la Fournaise à la Réunion, La Montagne Pelée en Martinique, la Soufrière en Guadeloupe) ; ces régions sont soumises aux aléas : Cyclones, éruption volcanique, alizés.

– une grande biodiversité : forêt tropicale (Amazonie = 90 % de la Guyane), récifs coralliens autour de certaines îles.

II. Des aménagements spécifiques.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :