Chapitre 2 – Démocraties fragilisées et expériences totalitaires dans l’Europe de l’entre-deux-guerres.

Chapitre 2 – Démocraties fragilisées et expériences totalitaires

dans l’Europe de l’entre-deux-guerres.

Connaissances :

Je sais définir les mots suivants

Grande dépression idéologie culte de la personnalité □ Goulag URSS

Économie étatisée/étatisation collectivisation Kolkhoze Sovkhoze nazisme

antisémitisme propagande Führer ligues SFIO conventions collectives

Je sais situer et ordonner dans le temps, les repères suivants :

1924 : Staline prend le pouvoir en URSS

1929 : début de la crise financière, économique et politique aux États-Unis

30 janvier 1933 : Hitler, chancelier de l’Allemagne

1933-1945 : l’Allemagne d’Hitler

1935 : les lois de Nuremberg en Allemagne

1936-1938 : Front populaire en France

mars 1938 : Annexion de l’Autriche par l’Allemagne

Je sais présenter les personnages importants associés au chapitre :

Staline, Hitler, Léon Blum pour lesquels je me suis documenté [mini biographies].

Méthode :

Associer une œuvre d’art à une époque et une civilisation (des œuvres de propagande, le tableau de Guernica…)

Prélever des informations de ressources numériques et construire des savoirs

Analyser et critiquer un document

Travailler en équipe (s’entraider, collaborer, mutualiser

Réflexion

Je sais expliquer :

ce qui fragilise les États démocratiques au lendemain de la Première Guerre mondiale

ce qu’est un régime totalitaire et ses caractéristiques avec l’exemple du régime stalinien et l’Allemagne nazie. [cela peut faire l’objet d’un développement construit]

ce qu’est le Front Populaire : comment accède t-il au pouvoir et quelle politique mène-t-il ? [cela peut faire l’objet d’un développement construit]

Quels régimes politiques s’opposent dans l’Europe de l’entre-deux-guerres?

I- Dans une Europe affaiblie et divisée au sortir de la Grande guerre, des régimes totalitaires se mettent en place.

A- Un contexte économique favorable aux régimes autoritaires.

La crise de 1929 (extrait site tv) https://www.youtube.com/watch?v=-wCq3V3CU5s

=> 1929: la crise naît aux Etats-Unis.

– c’est une crise financière : la bourse de New-York s ‘effondre : c’est le Krach boursier de Wall Street.

– une crise bancaire : les banques font faillites.

– une crise économique : les entreprises ferment. Les produits agricoles en excédent sont détruits.

– une crise sociale : le chômage se développe ce qui entraîne des grèves et des manifestations.

=>1930 : la crise se diffuse dans le monde.

– les banques européennes liées aux banques américaines font à leur tour faillites. Les banques allemandes sont obligées de fermer leurs portes. La France est touchée à partir de 1931. Les soupes populaires aident les plus pauvres à survivre.

Les échanges commerciaux internationaux diminuent.

=> Cette période est appelée la Grande Dépression.

Grande Dépression : Période de crise économique mondiale de 1929 à 1939 marquée par une chute de la production et des prix.

B – Les régimes politiques dans l’Europe des années 1930.

En Europe, les dictatures restent le régime politique dominant face aux démocraties.

Dès 1923, Benito Mussolini instaure un régime fasciste en Italie.

Dès 1936, en Espagne, le général Franco s’oppose à la République en place et souhaite imposer un régime politique autoritaire. Le pays est alors déchiré par une guerre civile.

Guernica, Pablo Picasso

Pablo Picasso, Guernica, 1937, ( 351x782cm) huile sur toile , Musée Reina Sofi a, Madrid, œuvre cubiste

Le tableau de Pablo Picasso montre les horreurs du bombardement de Guernica en avril 1937, par les armées nazies intervenant dans la prise du pouvoir du général Franco.

Le bombardement de la ville basque a fait près de 4 000 victimes : essentiellement des civils. La France et les autres démocraties n’interviennent pas. Ce tableau est exposé au pavillon espagnol lors de l’exposition universelle de Paris en 1937. Les officiels allemands sont scandalisés par cette œuvre et la qualifient d’art dégénéré.

II-Les régimes totalitaires

Qu’est-ce qu’un régime totalitaire? Comment font-ils pour s’installer?

régime totalitaire : régime politique dans lequel l’État cherche à tout contrôler, à obtenir la soumission et l’obéissance de toute la société par la propagande et la répression.

Comment le régime totalitaire soviétique s’est-il mis en place?

A- Le totalitarisme communiste de Staline en URSS.

Analyse du Tyran rouge, documentaire de 2003 diffusé sur M6. Extraits choisis.

Corrigé des questions

1) secrétaire général du parti communiste

2) Il fait exiler Trotski au Kazakhstan

3) Il détruit les symboles de l’ancienne Russie (dont les églises)

4) Il prône société égalitaire, sans riche ni pauvre, où tout est mis en commun

5) construction de nouveaux chemins de fer, barrages, centrales électriques, métro, gratte-ciels.

6) récitation de phrases qui font l’éloge de Staline ; ils sont tous en uniforme

7) portrait dans les maisons, statues, dans les usines, dans les écoles, sur les trains ; biographie officielle qu’il a corrigé

8) manque de logements, pauvreté, pénurie…

La mascarade judiciaire

9) il fait un procès politique

10) il doit prononcer la mort

11) ils sont torturés

12) c’est injuste, il cache les erreurs de Staline,

Le sort dans les campagnes

13) Ils doivent céder leurs terres à l’État et s’organiser en kolkhozes

14) Les paysans sont torturés, violés, assassinés. Leurs récoltes sont volées, réquisitionnées.

15) C’est la famine appelée aussi Holodomor, dénoncée par Gareth Jones journaliste britannique en voyage en Russie pour rencontrer Staline qui va le mener en Ukraine. Publiquement contredit par Walter Duranty, envoyé du New York Times à Moscou.

16) 5 millions de morts.



La propagande

17) Ils doivent montrer la vie telle qu’elle devrait être.

18) Les chiffres sont truqués, invention d’un héros Alexei Stakhanov pour inciter les ouvriers à travailler plus (record d’extraction de charbon).

19) la police sous l’ordre de Staline (NKVD)

20) ils sont arrêtés et déportés vers des destinations inconnues ; dans des camps de travaux forcés (le Goulag)

21) la rééducation par le travail.



Idéologie : ensemble d’idées qui proposent une manière d’organiser la société

URSS : Union des Républiques socialistes soviétiques

Collectivisation : mise en commun des moyens de production / fin de la propriété privée

Kolkhoze : exploitation agricole dans laquelle les paysans mettent en commun les terres, le bétail et les outils de travail.

Sovkhoze : grande ferme où la terre et les productions sont la propriété de l’État et où les paysans sont des salariés.

Komsomol : organisation de la jeunesse communiste.

Goulag : camp de travail forcé

Appliquer le développement construit à un sujet sur les régimes totalitaires :

régime totalitaire : régime politique dans lequel l’État cherche à tout contrôler, à obtenir la soumission et l’obéissance de toute la société par la propagande et la répression.

Intro : présenter le sujet – dates Staline au pouvoir- déf. de régime totalitaire

I. Un contrôle politique

II. Un contrôle de l’économie

III. Un contrôle de la société

IV. Un contrôle des esprits

Conclusion : Bilan négatif du régime : famine en Ukraine et pénurie et pauvreté en ville.

Proposition de réponse développée sur le régime totalitaire mis en place par Staline.

Affiches de Staline: culte de la personnalité, affiches de propagande/ affiches-staline

B- La montée du nazisme : un régime totalitaire raciste et antisémite

 Comment Hitler parvient-il à installer la dictature nazie ?

Biographie d’Hitler

mise en place du régime totalitaire nazi questions élèves

Corrigé sur l’extrait vidéo

1) En Allemagne, il y a une crise militaire : le traité de Versailles est humiliant, une crise politique : la République de Weimar est fragile et une crise économique et sociale : la crise boursière de 1929 a provoqué beaucoup de chômage en Allemagne et de pauvreté.

2) C’est Joseph Goebbels qui contrôle la presse écrite, le cinéma et la radio.

3) Les Juifs sont accusés d’avoir trahi l’Allemagne, d’avoir fait perdre la guerre.

Corrigé sur les textes et photographies étudiées

1 ) Le droit de réunion, la liberté de la presse et la liberté d’expression sont supprimées.

2) L’incendie du Reichstag est un prétexte : on accuse les communistes.

3) Les opposants sont enfermés dans des camps de concentration.

4) L’idéologie nazie est antisémite car les mariages entre Juifs et citoyens allemands sont interdits.

Dans certains métiers, les Juifs sont exclus : commerce, banque, édition et professions libérales ; ils perdent la citoyenneté allemande mais sont « tolérés » sur le sol allemand ; ils sont interdits dans les lieux publics.

Les lois de Nuremberg publiées en septembre 1935 sont antisémites.

A la suite de ces lois, un déchaînement de violence s’exerce contre les Juifs. C’est la « nuit de Cristal » dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938 : les lieux de culte juifs, leurs biens et les personnes mêmes sont violentés.

nazisme idéologie définie par Adolf Hitler, fondée sur le racisme, l’antisémitisme et le rejet de la démocratie.

Führer : chef, guide, meneur. Dans le régime nazi ce nom désigne Hitler

antisémitisme : haine à l’égard des Juifs.

6) Il suscite l’adhésion de la population par l’embrigadement de la jeunesse (dès 6 ans « Jungvolk- enfants du peuple), puis de 10 à 18 ans : « Hitlerjungend » jeunesse hitlérienne).

Il utilise la propagande ; contrôle policier : traquer les opposants, rôle de la SS (« garde rapprochée » d’Hitler).

Plan détaillé régime totalitaire d’Hitler

Intro : Causes de l’arrivée au pouvoir d’Hitler ; date de l’arrivée au pouvoir d’Hitler : 30 janvier 1933 ; définition de régime totalitaire.

I. Contrôle politique

– dès juillet 1933 : seul le parti nazi est autorisé

– libertés sont supprimées : droit de réunion, liberté d’expression et de la presse

les opposants politiques dont les communistes sont arrêtés et déportés.- 1er camp de concentration Dachau-

II. Une idéologie raciste et antisémite

– lois de Nuremberg et leurs restrictions, 1935

– violences contre les Juifs lors de la « nuit de Cristal » 9-10 novembre 1938 ; autodafés (livres détruits)

III. Contrôle de la société/ esprits

– embrigadement de la jeunesse : organisation des jeunesses hitlérienne.

– surveillance par les groupes paramilitaires qui ont l’autorisation de tuer (SA puis SS)

– propagande/ rôle de Joseph Goebbels.

– culte du chef / Führer.

Conclusion : politique autoritaire avec projet expansionniste : revenir à une « grande Allemagne » => conquête de l’Europe à commencer par Autriche mars 1938, remilitarisation de la Rhénanie.

Proposition de réponse développée sur le régime totalitaire nazi

III- La réponse française face aux crises: l’expérience du Front populaire.

Comment la France fait-elle face aux crises des années 1930 ?

biographie de Léon Blum

A- La France face aux crises économiques, sociales et politiques

1) Quelle est la situation de la France au début des années 1930 ? Elle connaît de graves difficultés économiques et politiques, le chômage progresse, le gouvernement est noyé dans les scandales.

2) Quelles organisations politiques profitent de cette situation ? Que font-elles ? Les Ligues d’extrême-droite antiparlementaires descendent dans la rue le 6 février 1934 pour manifester devant la Chambre des députés.

3) Quel est le bilan de cette émeute ? 17 morts et 2300 blessés.

4) Quelle situation politique fait peur à la France en 1934 ?

Les fascistes pourraient s’emparer du pouvoir.

5) Qui se mobilise contre la montée de l’extrême-droite ?

La SFIO et la CGT et le PCF, le 12 février 1934.

6) Qui est celui qui s’exprime face à la foule contre les fascistes et au nom des ouvriers ?

Léon Blum

 

Dans les années 1930, la crise économique touche la France. Les salaires baissent, le chômage progresse.

Des ligues d’extrême-droite profitent de la situation. Elles voudraient instaurer un gouvernement fasciste comme en Allemagne et manifestent le 6 février 1934. Cela tourne à l’émeute.

Face à cette menace, les partis de gauche s’allient.

Ligues : organisation d’extrême droite aspirant à un pouvoir autoritaire.

Fascistes : ce sont les partisans du régime de Mussolini en Italie. Le mot est utilisé par extension pour désigner tous ceux qui sont favorables à un régime autoritaire et dictatorial (comme celui de Mussolini ou d’Hitler)

B. Les réformes et difficultés du Front Populaire

  1. Quels sont les trois partis politiques qui ont gagné les élections de 1936 et ont formé le Front populaire ? (doc 2 ci-dessus)

Les trois partis politiques qui ont gagné les élections de 1936 sont le Parti Communiste, le parti radical et la SFIO.

  1. Que se passe-t-il à partir du 14 mai 1936 en France notamment chez les ouvriers ? doc 4 page 47

Des grèves débutent chez les ouvriers.

doc 1 page 53

  1. Présentez ce document

Il s’agit des Accords de Matignon, un texte de loi du 7 juin 1936 rédigé par les délégués du patronat, des salariés.

  1. Qui sont les bénéficiaires de ces accords ?

Ce sont les ouvriers qui profitent de ces accords.

  1. Relevez dans le texte deux réformes qui concernent l’amélioration de leurs conditions de travail.

Les ouvriers voient l’hygiène et la sécurité s’améliorer sur leur lieu de travail ; ils sont représentés par des syndicats ; La semaine passe à 40h.

  1. Relevez dans le texte une réforme qui améliore le niveau de vie des ouvriers.

L’augmentation des salaires

  1. Qu’est ce qui change dans la vie quotidienne des ouvriers de l’époque suite à cet accord ? (doc 7 ci-dessus)

Ils ont du temps libre pour les loisirs, peuvent partir en vacances grâce aux congés payés.

Cours : En 1936, l’alliance des trois partis de gauche (radicaux, socialistes, communistes) nommée le Front populaire, gagne les élections. Le gouvernement est dirigé par Léon Blum.

Les accords de Matignon signés en juin 1936 entre les patrons, le gouvernement et les syndicats, accordent plus de droits aux travailleurs.

Ils améliorent les conditions de travail .

Exemples : la semaine de 40h ; deux semaines de congés payés, les conventions collectives, nationalisation du chemin de fer, liberté syndicale.

Mais la gauche est divisée sur la guerre civile en Espagne : les communistes veulent que la France aide le gouvernement espagnol menacé par un coup d’État de la droite (le général Franco est soutenu par l’Allemagne de Hitler). Mais Blum refuse cette aide. Les communistes quittent alors le gouvernement. Le gouvernement de Léon Blum prend fin en 1938.

Il est remplacé par un gouvernement de centre-droit dirigé par Daladier.

Convention collective : accord entre les syndicats et les patrons pour définir les conditions de travail et les salaires dans les entreprises.

fiche de révision régimes totalitaires démocraties fragilisées

conseils lecture et cinéma régimes totalitaires front populaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :